24

Fév 2019

Notre méthode

 

Notre technique d’intervention :

La « séance scénarisée de médiation par le théâtre particip’actif.

Fonctionnement général

Elaborée par la Compagnie Masquarades, la technique de médiation qu’elle propose consiste à associer, sur un seul espace scénique, des intervenants/médiateurs et des spectateurs.

Cette technique innovante engage, de par ses applications concrètes et son fonctionnement ludique, pédagogique et interactif, une dynamique de la verbalisation et permet de déclencher une réflexion sur les comportements et de mieux comprendre les mécanismes d’une problématique.

Selon les besoins émis par les partenaires (Préfectures, Education Nationale, établissements scolaires) il est indispensable d’associer au travail de médiation la présence de spécialistes des sujets traités : psychologue, psycho-sociologue, addictologue, avocats, travailleurs sociaux, forces de l’ordre, médecins, médiateurs etc.

Nous travaillons avec un réseau de professionnels que nous pouvons solliciter.

 

Déroulement d’une séance

Durée de la séance : 2h

Participants :  entre 20 et 80 personnes. Tout public.

Découpage : 3 séquences théâtrales interactives de 20 min environ + 3 échanges avec le public de 20 min environ.

Ce travail oblige chacun à être acteur de sa parole et souvent à casser le silence autour de certains sujets pouvant être difficiles.

 

 La partie théâtrale

Les scénarii de ces séquences peuvent être indépendants les uns des autres ou former une même histoire. Ces séquences aborderont spécifiquement des sous-thématiques en lien avec la thématique principale.

Nous cherchons à comprendre les mécanismes en jeu d’une problématique déterminée.

  • Les échanges

Coanimés par un ou plusieurs spécialiste(s), ces échanges s’intercalent entre chaque séquence. Ils permettent :

–        de reprendre la situation exposée en s’assurant que l’ensemble du public en a compris les enjeux.

–        d’expliciter la ou les sous-thématique(s) évoquées durant la séquence.

–        d’élargir la discussion en abordant des sujets connexes.

 

Les groupes de paroles (à définir selon le projet) :

Pour compléter la séance de médiation.

Quand ? 

1 semaine après la séance de médiation

Avec qui ? 

Le spécialiste présent lors des échanges (psychologue, forces de l’ordre, professionnel du secteur médical et/ou du secteur médico-social, juriste, acteurs de prévention etc.)

Combien de temps ?

1h par groupe

Cette nouvelle rencontre permet :

–        de poursuivre la réflexion enclenchée lors de la séance de médiation,

–        de s’exprimer plus longuement en groupe restreint, notamment pour les personnes n’ayant pas pu le faire lors de la séance de médiation

–        d’expliciter des sujets déjà abordés et nécessitant des informations complémentaires

–        d’approfondir certains sujets déjà abordés.

 

Cette phase n’est pas obligatoire. Sa mise en place varie selon la thématique abordée, les besoins du partenaire et son budget.

 

Les thèmes traités

Santé

les addictions (alcool, cannabis, tabac)

le mal-être et le suicide chez les jeunes

le sida, la contraception et les IST

les dangers du soleil

l’hygiène alimentaire (l’obésité, l’équilibre alimentaire)

etc.

 

Société

la délinquance routière

les discriminations

la sexualité

les agressions

la violence institutionnelle

les violences faites aux femmes et intrafamiliales,

la violence dans les transports

la solidarité

la parentalité

la citoyenneté

le langage

le développement durable

la discrimination au travail

les jeunes et l’entreprise

le harcèlement

la manipulation mentale

la radicalisation

les récits complotistes

etc.

 

Le thème que vous souhaitez traiter n’est pas dans la liste ? N’hésitez pas à nous contacter !